0

Notre engagement pour le bien-être des ânesses

18 Nov 2020

Depuis son apparition en cosmétique il y a une vingtaine d’année, le lait d’ânesse s’est répandu en France et de plus en plus de marques se sont lancées dans l’utilisation de ce lait d’exception, au détriment parfois du bien-être des animaux. S’il existe de nombreuses fermes familiales qui veillent à respecter les besoins des ânesses, ce n’est malheureusement pas le cas de toutes. Certaines marques, en effet, par soucis d’économie et de production sont peu soucieuses du sort réservé aux ânesses et leurs ânons. On découvre malheureusement parfois des grands troupeaux d’ânesses enfermées, sans qu’elles ne puissent profiter de prairies d’herbe et des ânons destinés à la boucherie dès la fin de la traite. Des situations qui représentent pas une généralité, heureusement, mais inacceptables pour nous qui nous engageons quotidiennement à respecter le bien-être de nos animaux.

L’arrivée à la ferme

La majorité de nos ânesses naissent directement à l’élevage et pour celles qui nous rejoignent dans l’aventure pour diversifier le troupeau, elles proviennent toutes de particuliers qui ne veulent ou peuvent plus s’en occuper. C’est un accueil chaleureux qui leur est réservé, avec un bilan vétérinaire à leur arrivée, ainsi qu’une “pédicure” auprès de notre maréchal-ferrant à fin qu’elles soient bien dans leurs souliers. Une phase de transition est souvent nécessaire pour mieux les apprivoiser et que chacune puisse prendre confiance. Il faut que l’ânesse soit totalement manipulable pour pouvoir réaliser tous les soins nécessaires à sa santé et pour que la traite se passe dans une confiance mutuelle.

=

Une traite sur mesure

Concernant la traite, elle est uniquement réalisé à la main, plus douce pour l’ânesse et permettant également de créer plus de complicité entre elle et nous. Un moment de partage avec l’ânesse qui nous permet aussi de veiller à ce qu’elle soit en bonne santé. Un lien difficilement envisageable avec des machines automatisées ou de trop grands troupeaux. Pour ne causer aucun stress durant cette période, la séparation avec son ânon ne dure que quelques heures, durant lesquelles elle peut à tous moments le voir et le sentir, seule une fine barrière les sépare. Et aussitôt la traite terminée, tous deux se retrouvent et profitent de leur liberté dans les prairies

Notre marque Evaness à base de lait d'ânesse

Un cadre de vie unique

Les ânesses passent leurs vies en extérieur dans les prairies fleuries et surtout avec de l’herbe toute l’année. Un paysage aveyronnais, où se dessine les collines creusées par de nombreux ruisseaux, un habitat qui nous laisserait presque jaloux…Elles qui profitent de la liberté dans plusieurs dizaines d’hectares de nature qui leurs sont réservés.

=

Alimentation produite directement à la ferme

Un élevage familial c’est surtout de l’amour et de l’affection, avec des visites régulières, beaucoup de tendresse, des gourmandises et des soins sur mesure pour chacune. L’alimentation est également adaptée selon les besoins (croissance, gestation, retraite) et produit directement sur la ferme, selon une agriculture raisonnée pour une meilleure traçabilité et une qualité garantie.